Facebook Lille Map

MUSEE

imprimer la pageenvoyer par mail


Créé vers 1860, le musée de Tourcoing s'est installé dans une galerie de l'ancienne mairie située Grand Place. Les collections s'enrichirent grâce à Charles Roussel-Defontaine, érudit et maire de Tourcoing (1857-1879) qui favorisa les achats, sollicita les dons et dépôts de l'Etat. C'est sous la mandature de Victor Hassebroucq (1861-1899) que fut accepté le legs Roussel-Defontaine. Après la construction d'un nouvel Hôtel de Ville en 1866, le musée s'installa dans les galeries du second étage. En 1931, le Musée des Beaux-Arts fut créé au 2 rue Paul Doumer, d'après les dessins des architectes Henri et Jean Maillard. Il se compose de l'hôtel particulier commandité par Ch. Roussel-Defontaine à l'architecte Charles Maillard en 1865 - ex demeure d'Albert Roussel compositeur, et cousin du peintre tourquennois Charles Roussel - auquel furent adjointes de grandes galeries typiques de l'architecture des années trente, où domine la forme du carré.
Les collections permanentes sont aujourd'hui en partie présentées dans les serres qui composaient le jardin d'hiver de l'hôtel particulier.
Les architectes Jean-François Bodin et Thierry Germe réalisèrent en 1993-1994 la restructuration du musée, permettant ainsi d'appliquer le projet culturel, développé depuis 1986.

Le MUba Eugène Leroy l Tourcoing est labellisé Musée de France.


PROJET SCIENTIFIQUE

Lié aux expositions temporaires ou aux accrochages des collections permanentes, le programme d'activités intitulé Le regard a la parole offre notamment au public un autre regard que celui de l'historien de l'art. Il consiste à approcher différemment l'œuvre d'art et à ouvrir une réflexion sur les rapports du sensible et de l'intelligible par des rencontres avec les arts vivants - musique, danse, poésie, théâtre... Le programme Le Regard a la parole se donne ainsi les moyens d’un discours d’approche et de familiarisation de l’art contemporain en développant des connexions dans un univers à la fois pictural, gestuel et musical. L'art contemporain introduit la notion de lieu ; l'œuvre d'un artiste s'approprie l'espace en le rendant lieu : multiplicité et simultanéité sont les caractéristiques d'une création artistique où chaque discipline entretient avec les autres d'étroites relations.


MUTATION DU MUSEE


L’accueil de la Donation Eugène Jean et Jean-Jacques Leroy en 2009 est justement l’occasion de mener une réflexion sur un nouveau projet de développement du lieu (2011-2013). Depuis le début de l'année 2010, cet événement s'est déjà traduit par un changement de dénomination puisque le Musée des beaux-arts de Tourcoing s'appelle désormais "MUba Eugène Leroy I Tourcoing". Elle a été suivie du Centenaire de la naissance de l'artiste à travers une importante exposition monographique consacrée à son oeuvre, Eugène Leroy - Exposition du Centenaire, qui a ouvert ses portes le 10.10.10 pour les refermer le 10.04.11 et qui a permis au Musée de doubler ses chiffres de fréquentation en six mois.

PHASE 1 : LE LABORATOIRE EUGENE LEROY


La première phase de la mutation du musée en “Musée des Beaux-Arts Eugène Leroy” de Tourcoing a débuté en effet avec la création du Laboratoire Eugène Leroy, inauguré le 13 novembre. Conçu par Thierry Germe, ce laboratoire est aménagé sur le concept muséographique de « réserve visitable » - c’est-à-dire ménagé directement au sein des galeries d’exposition des collections permanentes. Ouvert au public qui découvre le travail scientifique de l’équipe du musée et des restaurateurs autour de cette donation, cet espace-laboratoire fait l’objet d’animations spécifiques.
Lien vers le Laboratoire Eugène Leroy

 

PHASE 2 : EUGENE LEROY - EXPOSITION DU CENTENAIRE DU 10.10.2010 AU 31.03.2011

La seconde phase de cette mutation consiste en une célébration du centenaire de la naissance d’Eugène Leroy qui s’est ouverte le 10 octobre 2010. Une grande exposition autour de cette donation et de l’œuvre de Leroy, de rayonnement international, avec des œuvres et des commissaires d’exposition de premier plan - Jan Hoet et Denys Zacharopoulos ayant accepté ce commissariat ! L’événement s’est accompagné d’un important programme de manifestations artistiques et d'un renouvellement de la politique des publics du musée. Compte tenu de son succès, l'exposition a été prolongée jusqu'au 10.04.2011.
Lien vers Eugène Leroy - l'Exposition du Centenaire

 

PHASE 3 : LA NECESSITE DE TROUVER DE NOUVELLES SURFACES


A l’issue de cette manifestation, le musée incarne la réorientation scientifique et culturelle de son projet autour de cette donation, et s’engage dans un projet de réflexion de son extension. La réflexion sur la restructuration du bâtiment et sur son agrandissement s’inscrira dans le plan de développement durable exigé par le respect du Plan Climat et dans le Plan Musées du Ministère de la Culture et de la Communicatiob. Le Musée des beaux-arts Eugène Leroy aspire notamment à être inscrit dans les circuits proposés par les opérateurs touristiques euro-métropolitains et internationaux.

 

Suivez l'actualité du musée


en vous inscrivant à la newsletter mensuelle sur notre page d'accueil

en vous abonnant à ses twitts sur Twitter
en téléchargeant l'appli I Phone ou Androïd du MUba
en nous rejoignant sur Google+ ou sur la page du MUba Eugène Leroy sur Facebook et Twitter

Vous pouvez également télécharger gratuitement l'application iPhone et Androïd du MUba Eugène Lero, profitez-en !

ou en devenant ami du MUba sur Facebook: MUba Eugène Leroy |