Je découvre le monotype !

Un atelier qui peut être adapté pour les enfants de tout âge à partir de 18 mois, mais qui plaira aussi aux adultes !

Bien souvent, on connaît, même avant de venir au musée, la peinture, la sculpture, le dessin, la photographie… Mais il existe une autre technique que l’on connaît assez peu : la gravure. Le domaine de la gravure, qu’on appelle aussi le domaine de l’estampe, regroupe en réalité plusieurs techniques très différentes. Aujourd’hui, le MUba te propose d’en découvrir une : le monotype.

Normalement, en gravure, le but est de réaliser une image que l’on pourra imprimer (avec une presse) en plusieurs exemplaires. Ces dessins que l’on imprime sont appelés les estampes ou les tirages. Le monotype est une technique de gravure particulière car elle permet de réaliser des estampes ou tirages qui sont uniques.

Il existe plusieurs procédés différents pour réaliser des monotypes. Expérimentons aujourd’hui deux procédés : le monotype en négatif et le monotype en positif. 

Ce dont tu as besoin :

-          Des feuilles blanches

-          De la gouache (si tu as de l’encre pour linogravure, c’est encore mieux ! )

-          Une plaque de plexiglass ou un couvercle plat en plastique ou un set de table en plastique

-          Un rouleau en caoutchouc ou en mousse

-          Un stylo à bille

-          Une cuillère en bois

-          Des cotons-tiges et/ou des feutres, marqueurs, surligneurs qui ne fonctionnent plus

-          Si vous réalisez cet atelier avec des enfants de moins de 5 ans, il est également préférable de prévoir un tablier ou un vieux tee-shirt, ainsi que des lingettes ou un gant de toilette humide pour s’essuyer les mains.

 

IMG_1

1, 2, 3… C’est parti !

 

1)     Le monotype en négatif :

-          Dépose de la gouache (ou de l’encre pour linogravure) sur ta plaque de plexi ou ton set de table en plastique.

-          Étale-la au rouleau pour que la peinture forme une fine couche sur ton support.

-          Avec un coton-tige ou un vieux feutre ou marqueur qui ne fonctionne plus ou même avec ton doigt, dessine directement dans la peinture.

-          Tu peux choisir de représenter quelque chose (un personnage, une maison, un arbre, des fleurs … ce que tu veux !) ou tu peux simplement t’amuser à dessiner des formes abstraites (des formes géométriques, des spirales, des lignes qui se croisent et s’entortillent…).

-          Attention, la gouache sèche très vite. Il faut donc dessiner rapidement !

-          Lorsque ton dessin est fini, pose une feuille blanche dessus.

-          Puis, avec le dos de ta cuillère en bois, frotte toute la feuille en formant de petits cercles et en appuyant bien fort. C’est ce que l’on appelle une impression à la cuillère.

-          Si tu n’as pas envie d’utiliser une cuillère, frotte ta feuille avec la paume de ta main. Frotte bien sur l’ensemble de la feuille en appuyant bien fort.

-          Enfin, soulève délicatement ta feuille.

-          Le dessin que tu as tracé dans la peinture apparaît en blanc (le blanc de la feuille). On peut dire dans ce cas que ton dessin apparaît en négatif.

-          Sans perdre de temps (car il ne faut pas que la peinture sèche), pose une deuxième feuille blanche sur ta plaque.

-          Frotte de nouveau avec le dos de ta cuillère ou la paume de ta main.

-          Soulève délicatement cette deuxième feuille.

-          Voici un deuxième tirage (ou une deuxième estampe). Comme tu peux le voir, celui-ci est très différent de ton premier. Il y a moins de peinture, le dessin est donc plus discret, comme s’il s’effaçait.

 

IMG_2

2)     Le monotype en positif :

-          Dépose de la gouache (ou de l’encre pour linogravure) sur ta plaque de plexi ou ton set de table en plastique.

-          Etale-la au rouleau pour que la peinture forme une fine couche sur ton support.

-          Pose une feuille blanche dessus.

-          Puis, avec ton stylo à bille, dessine sur ta feuille blanche en appuyant bien fort.

-          Essaie de dessiner sans poser tes mains sur la feuille. Seule la pointe de ton stylo doit être en contact avec la feuille.

-          Tu peux choisir de représenter quelque chose (un personnage, une maison, un arbre, des fleurs … ce que tu veux !) ou tu peux simplement t’amuser à dessiner des formes abstraites (des formes géométriques, des spirales, des lignes qui se croisent et s’entortillent…).

-          Enfin, soulève délicatement ta feuille.

-          Cette fois-ci, ton dessin apparaît en positif.

-          Parfois, ce dessin n’est pas trop visible, comme s’il se cachait dans la peinture qui s’est déposée sur ta feuille. Mais c’est ce qui fait le charme de cette technique.

-          Ici encore, tu peux poser une deuxième feuille sur ta plaque avant que la peinture ne sèche.

-          Tu peux alors frotter de nouveau afin d’obtenir un deuxième tirage qui sera différent du premier.

IMG_4

 

IMG_3

-          Maintenant que tu as compris le système du monotype, tu peux recommencer en expérimentant d’autres possibilités.

-          Par exemple, tu peux déposer plusieurs couleurs de peinture différentes sur ton set de table. 

-          Lorsque tu as terminé, n’oublie pas de bien nettoyer ton set de table ou ta plaque de plexi avant que la peinture ne sèche.

 

IMG_5

IMG_6